Armes et armements > Japon > Mitsubishi A6M Zéro

En 1937, la Marine Impériale japonaise fit la demande très pressante de disposer d'un chasseur embarqué pouvant remplacer le Mitsubishi A5M. C'est ainsi que le Mitsubishi A6M vit le jour. Celui-ci fut conçu par une équipe dirigée par Jiro Horikoshi qui s'efforça de créer un avion rapide et maniable. Il fut décidé de l'armer de deux canons de 20 mm et de deux mitrailleuses de 7,7 mm portées par une cellule légère. Le prototype, baptisé 12-Shi, vola pour la première fois le 1er avril 1939. Il fut accepté, le 14 septembre, sous le nom de chasseur de porte-avions Type 0. Les deux premiers prototypes furent désignés A6Ml et le troisième A6M2. Le moteur du Mitsubishi Zuisei 13 de l'A6M1 avait été remplacé sur l'A6M2 par un moteur plus puissant, le Nakajima NK1C Sakae 12 de 950 ch. L'A6M2 effectua son premier vol le 18 janvier 1940 et c'est ce modèle qui fut retenu pour la fabrication en série. En juillet 1940, les 15 premiers exemplaires de pré-série furent envoyés en Chine pour être testés au combat. L'A6M2 connut plusieurs versions. Parmi celles-ci, nous trouvons l'A6M2 Modèle 21, dotée d'ailes repliables, ou encore l'A6M2-K qui était une version d'entraînement. Les A6M2 munis de flotteurs furent désignés A6M2-N. Ces derniers étaient connus sous le nom de Rufe chez les Alliés. La version qui suivit l'A6M2 fut l'A6M3 qui se distinguait par ses ailes rognées et son moteur Sakae 21 de 1130 ch. Doté de réservoirs supplémentaires largables, cet appareil disposé d'un très grand rayon d'action avec une durée de vol de 8 heures. Au cours des premiers mois de la guerre dans le Pacifique, le Zéro domina les chasseurs adverses. Les Américains parvinrent à surpasser les chasseurs nippons de l'époque en remplaçant les appareils en service par des appareils qui n'étaient en 1941 que des prototypes. Parallèlement à cela, Mitsubishi tenta d'améliorer l'A6M. C'est ainsi que sortit des ateliers l'A6M5, produit à 600 exemplaires. L'A6M5 restera en production jusqu'en 1945 aux côtés de l'A6M7, un peu plus puissant. De nombreux A6M furent transformés en avions spéciaux, notamment pour des missions suicides. Le volume de production totale de l'A6M – désigné par les Alliés "Zeke" – est estimé à 10 449 appareils.

Profils couleur

Spécifications techniques

A6M2 Modèle 21 Zero-Sen
Envergure 11 m
Longueur 9,12 m
Équipage 1 pilote
Poids en charge 2 800 kg
Motorisation 1 Nakajima NK1C Sakae 12 à pistons en étoile de 950 ch.
Vitesse maximale 500 km/h à 5 000 m
Rayon d'action 3 100 km
Plafond pratique 10 000 m
Armement 2 canons de 20 mm dans les ailes et 2 mitrailleuses de 7,7 mm dans le fuselage; 2 bombes de 50 kg
  • Partager
  • Partager via Facebook
  • Partager via Twitter
  • Partager via Google

Partager

  • Partager via Facebook
  • Partager via Twitter
  • Partager via Google
RETROUVEZ-NOUS SUR :