Armes et armements > IIIe Reich > Panzerkampfwagen IV (Sd.Kfz.161)

Le 11 janvier 1934, le Heereswaffenamt entérine le projet d'un Begleitwagen (BW) ou véhicule d'escorte destiné à accompagner les futurs chars de combat de la Panzerwaffe. Ce projet s'articule autour de trois axes principaux : un canon de calibre moyen adapté à l'appui-feu, un poids maximal de 24 tonnes et une vitesse de 35 km/h. Un appel d'offres est lancé auprès des firmes industrielles Rheinmetall, Krupp et MAN. Le prototype présenté par Krupp en juin 1935 est sélectionné. Deux Begleitwagen aux suspensions différentes sont alors commandés. Le BW 1 est équipé d'un train de roulement à huit galets et quatre rouleaux porteurs tandis que le BW 2 adopte une suspension à barre de torsion et six galets. La suspension du BW 1 est finalement retenue en décembre 1936 pour une production de présérie de 35 exemplaires. Le Panzerkampfwagen IV vient de naître.

En octobre 1937, le premier Panzerkampfwagen IV Ausf. A sort des chaînes de production de la Grusonwerk de Krupp. L'engin pèse 17,3 tonnes et est servi par un équipage de cinq hommes. La caisse du Panzer IV est divisée en trois compartiments. Le compartiment du pilote rassemble le poste de conduite avec ses commandes, ainsi que le poste radio. Le conducteur, à gauche, et le radio, qui fait office de mitrailleur de caisse, à droite, cohabitent. Le compartiment de combat et la tourelle abritent une partie des munitions. Trois réservoirs d'une capacité de 470 litres sont installés sous son plancher. À l'arrière se situe le compartiment moteur qui abrite un 12 cylindres en V Maybach HL 108TR refroidi par eau. Ce dernier délivre une puissance de 250 chevaux à 3000 tours/minutes. Associé à une boîte de vitesses Allklauen ZF SSG 75 à cinq rapports, cette puissance assure au char une vitesse de pointe de 32,4 km/h sur route et de 10 km/h en tout terrain. La suspension se compose de huit galets de roulement et de quatre rouleaux porteurs. La tourelle soudée du Panzer IV étant relativement grande, les ingénieurs n'ont d'autre choix que de la faire déborder de chaque côté de la caisse. Elle abrite le tireur, le chargeur et le chef de char. Pour gagner de l'espace, les côtés sont légèrement inclinés. La rotation de la tourelle est électrique. Cette dernière est équipée d'un canon de 7,5 cm KwK 37 L/24. L'armement secondaire se compose de deux mitrailleuses MG-34 de 7,92 mm. L'une est coaxiale, l'autre installée dans la partie frontale de la caisse. L'engin est protégé par un blindage d’une épaisseur de 14,5 mm sur l’ensemble de la caisse et de 16 mm sur la partie avant de la tourelle. Quelques modifications sont par la suite apportées. En février 1938, un affût tubulaire et triangulaire pour MG-34 antiaérienne est installé sur le flanc du Panzer. Des lances-pots fumigènes font leur apparition en août 1938.

Produit à partir d'avril 1938, l'Ausf. B adopte un blindage renforcé de 30 mm dans sa partie frontale. Pour limiter la masse du blindé, la caisse est un peu moins large. La mitrailleuse de caisse est remplacée par une fente de vision afin de gagner de l'espace. Une plaque de blindage d'un seul tenant est mise en place au-dessus du glacis. Un moteur plus puissant – le Maybach HL 120TR de 285 chevaux – et une nouvelle boîte de vitesses – la ZF SSG 76 à six rapports – sont installés permettant ainsi au Panzer d'atteindre les 35 km/h. Le canon adopte un masque interne. Le système de rotation de la tourelle ainsi que la ventilation de l'habitacle sont améliorés.

L'Ausf. C entre en service en septembre 1938. Un manchon blindé est installé autour de la mitrailleuse de tourelle. À partir du 30e exemplaire, le tourelleau du Panzer III Ausf. E remplace le modèle original. Le canon reçoit un nouveau mantelet censé dévier les projectiles. Le Maybach HL 120TR présentant des problèmes de fiabilité est remplacé dès le 41e engin par le HL 120TRM.

Le Panzer IV Ausf. D apparaît en octobre 1939. Le blindage latéral et arrière est porté à 20 mm. Le mantelet qui protège le canon est placé à l'extérieur. Avec ses 35 mm de blindage incurvé, il contribue à la protection frontale de la tourelle. L'acier qui constitue le blindage frontal est de meilleure qualité et affiche une résistance supérieure aux versions précédentes. Les modèles de fin de production se voient greffer un blindage frontal additionnel de 30 mm sur l'avant de la caisse et la superstructure. La mitrailleuse de caisse fait sa réapparition. Son embase est protégée par un blindage rectangulaire extérieur de type Kugelblende 30. De nouvelles fentes latérales de vision sont ajoutées sur la caisse et la tourelle. Les chenilles sont modifiées afin d'améliorer la mobilité du blindé sur sol meuble.

En septembre 1939, le Panzer IV Ausf. E est doté d'un nouveau tourelleau et d'un extracteur pour les fumées. La partie arrière est désormais constituée d'une seule pièce incurvée. La protection du blindé est renforcée par des plaques de blindage supplémentaires de 30 mm à l'avant de la superstructure et de 20 mm sur les côtés. Un coffre de tourelle ou Rommelkiste est installé. Le train de roulement est équipé d'un barbotin plus simple. Le pilote reçoit un nouveau bloc de vision de type Fahrersklappe 30.

En avril 1941, la partie avant de la superstructure du Panzer IV Ausf. F est modifiée afin de former une plaque de blindage d'une seule pièce. Cette modification impose le montage de la mitrailleuse de caisse dans un masque sphérique et articulé de type Kugelblende 50. Les portes d'accès de la tourelle sont désormais à deux battants. Au cours de la production, le train de roulement adopte un nouveau barbotin et une nouvelle poulie de tension à huit puis sept rayons.

En mars 1942, pour faire face au T-34 russe, le canon de 7,5 cm KwK 37 L/24 est remplacé par un tube plus long, le 7,5 cm KwK 40 L/43 équipé d'un frein de bouche sphérique. La nouvelle mouture prend la désignation de F2. L'agencement de la tourelle est revu pour pouvoir accueillir la culasse plus volumineuse et les obus de 7,5 cm plus longs. Afin de se déplacer sur la neige ou en terrain gras, l'Ausf. F2 reçoit des chenilles de 40 centimètres.

L'Ausf. G fait son apparition en mai 1942. Les premiers exemplaires sont identiques au F2. Les modifications apparaissent en cours de production. Pour faciliter la fabrication, les fentes de vision sur les côtés de la tourelle et de la superstructure sont supprimées. À partir de juin 1942, des plaques de blindages additionnels de 30 mm sont boulonnées sur la partie avant du châssis. Le canon est doté d'un frein de bouche double. En janvier 1943, l'épiscope KFFZ situé au-dessus du bloc de vision du pilote est supprimé. En mars 1943, le tourelleau du chef de char est mieux blindé et la trappe est désormais d'un seul tenant. Les lances-pots fumigènes sont déplacés de la plage arrière vers les côtés de la tourelle. Des Schürzen sont installés sur les côtés de la tourelle et du châssis afin de renforcer la protection du Panzer face aux fusils antichars soviétiques. La pose de ciment antimagnétique Zimmerit se généralise. À la même époque, l'Ausf. G est doté d'un canon plus performant, le 7,5 cm KwK 40 L/48. Le train de roulement des derniers Ausf. G reçoit un barbotin à rayons ajourés et l'antenne radio est déplacée à l'arrière gauche de la caisse.

En avril 1944, l'Ausf. H voit le jour. Le blindé est équipé d'une nouvelle boite de vitesses ZF SSG 77. Le train de roulement adopte de nouveaux rouleaux porteurs ainsi que des barbotins aux rayons évidés. Le blindage frontal de la superstructure est renforcé par des plaques de 30 mm d'épaisseur. Il passe ensuite à 80 mm d'un seul bloc. Un rail circulaire équipé d'une mitrailleuse antiaérienne MG-34 est monté sur le tourelleau du chef de char. Afin de faciliter la production, les fentes de vision latérales du radio et du pilote sont supprimées. La pose de Zimmerit et des Schürzen est maintenant systématique.

L'Ausf. J apparaît en juin 1944. Il s'agit du dernier modèle produit. Le train de roulement est à nouveau modifié. L'un des quatre rouleaux porteurs est supprimé et le caoutchouc qui entoure les galets de roulement est remplacé par des bandages métalliques. Le moteur électrique assurant la rotation de la tourelle disparaît au profit d'un réservoir supplémentaire de 200 litres. La tourelle est désormais manœuvrée à la main. Les crochets d'attelage présents à l'avant sont remplacés par des portes-manilles découpées dans les plaques de blindage. Un pot d’échappement doté de deux sorties séparées et verticales remplace le modèle unique. Des modifications supplémentaires sont apportées au fur et à mesure de la production. Les fentes de vision dans les portes ainsi que les icônes de tir à l'arrière disparaissent. Une Nahverteidigungswaffe ou arme de défense rapprochée contre l'infanterie est greffé sur le toit.

Bien que conçu avant le début du conflit, le Panzer IV reste jusqu'à la fin des hostilités le cheval de bataille de la Panzerwaffe avec près de 9000 exemplaires produits. Constamment amélioré, le char allemand prouve ses capacités d'adaptation tout au long du conflit. Bien que ne bénéficiant pas de blindages inclinés, le Panzer IV demeure une plate-forme de combat efficace capable de venir à bout de la majorité des chars moyens ennemis.

Profils couleur

Spécifications techniques

  • Ausf. A
  • Ausf. B & C
  • Ausf. D
  • Ausf. E
  • Ausf. F
  • Ausf. F2
  • Ausf. G
  • Ausf. H
  • Ausf. J
Ausf. A
Type char moyen
Nb d'exemplaires produits 35
Équipage 5 hommes
Poids 18 tonnes
Longueur 5,92 m
Largeur 2,83 m
Hauteur 2,68 m
Motorisation Moteur: Maybach HL 108TR
Puissance: 250 cv à 3000 tr/min
Vitesse maximale Route: 32,4 km/h
Tout-terrain: 10 km/h
Autonomie Route: 210 km
Tout-terrain: 120 km
Blindage (en mm) Tourelle:
Frontal: 16 / Latéral: 14,5
Superstructure:
Frontal: 14,5 / Latéral: 14,5
Châssis:
Frontal: 14,5 / Latéral: 14,5
Armement Principal: 7,5 cm KwK 37 L/24
Secondaire: 2 x MG-34 de 7,92 mm
Radio FuG 5
Ausf. B & C
Type char moyen
Nb d'exemplaires produits 145 (45 Ausf. B et 140 Ausf. C)
Équipage 5 hommes
Poids 18,5 tonnes
Longueur 5,92 m
Largeur 2,83 m
Hauteur 2,68 m
Motorisation Moteur: Maybach HL 120TR ou Maybach HL120TRM
Puissance: 300 cv à 3000 tr/min
Vitesse maximale Route: 42 km/h
Tout-terrain: 20 km/h
Autonomie Route: 200 km
Tout-terrain: 130 km
Blindage (en mm) Tourelle:
Frontal: 30 / Latéral: 14,5
Superstructure:
Frontal: 30 / Latéral: 14,5
Châssis:
Frontal: 30 / Latéral: 14,5
Armement Principal: 7,5 cm KwK 37 L/24
Secondaire: 1 x MG-34 de 7,92 mm
Radio FuG 5
Ausf. D
Type char moyen
Nb d'exemplaires produits 202
Équipage 5 hommes
Poids 20 tonnes
Longueur 5,90 m
Largeur 2,84 m
Hauteur 2,68 m
Motorisation Moteur: Maybach HL 120TRM
Puissance: 300 cv à 3000 tr/min
Vitesse maximale Route: 42 km/h
Tout-terrain: 20 km/h
Autonomie Route: 200 km
Tout-terrain: 130 km
Blindage (en mm) Tourelle:
Frontal: 30 / Latéral: 20
Superstructure:
Frontal: 30 / Latéral: 20
Châssis:
Frontal: 30 / Latéral: 20
Armement Principal: 7,5 cm KwK 37 L/24
Secondaire: 2 x MG-34 de 7,92 mm
Radio FuG 5
Ausf. E
Type char moyen
Nb d'exemplaires produits 223
Équipage 5 hommes
Poids 22 tonnes
Longueur 5,92 m
Largeur 2,84 m
Hauteur 2,68 m
Motorisation Moteur: Maybach HL 120TRM
Puissance: 300 cv à 3000 tr/min
Vitesse maximale Route: 42 km/h
Tout-terrain: 20 km/h
Autonomie Route: 200 km
Tout-terrain: 130 km
Blindage (en mm) Tourelle:
Frontal: 30 / Latéral: 20
Superstructure:
Frontal: 60 / Latéral: 20
Châssis:
Frontal: 50 / Latéral: 20
Armement Principal: 7,5 cm KwK 37 L/24
Secondaire: 2 x MG-34 de 7,92 mm
Radio FuG 5
Ausf. F
Type char moyen
Nb d'exemplaires produits 462
Équipage 5 hommes
Poids 22,3 tonnes
Longueur 5,92 m
Largeur 2,88 m
Hauteur 2,68 m
Motorisation Moteur: Maybach HL 120TRM
Puissance: 300 cv à 3000 tr/min
Vitesse maximale Route: 42 km/h
Tout-terrain: 20 km/h
Autonomie Route: 200 km
Tout-terrain: 130 km
Blindage (en mm) Tourelle:
Frontal: 50 / Latéral: 30
Superstructure:
Frontal: 50 / Latéral: 20
Châssis:
Frontal: 30 / Latéral: 50
Armement Principal: 7,5 cm KwK 37 L/24
Secondaire: 2 x MG-34 de 7,92 mm
Radio FuG 5
Ausf. F2
Type char moyen
Nb d'exemplaires produits 175 + 25 Panzer IV Ausf. F convertis
Équipage 5 hommes
Poids 23 tonnes
Longueur 6,63 m
Largeur 2,88 m
Hauteur 2,68 m
Motorisation Moteur: Maybach HL 120TRM
Puissance: 300 cv à 3000 tr/min
Vitesse maximale Route: 42 km/h
Tout-terrain: 20 km/h
Autonomie Route: 200 km
Tout-terrain: 130 km
Blindage (en mm) Tourelle:
Frontal: 50 / Latéral: 30
Superstructure:
Frontal: 50 / Latéral: 20
Châssis:
Frontal: 30 / Latéral: 50
Armement Principal: 7,5 cm KwK 40 L/43
Secondaire: 2 x MG-34 de 7,92 mm
Radio FuG 5
Ausf. G
Type char moyen
Nb d'exemplaires produits 1687
Équipage 5 hommes
Poids 23,6 tonnes
Longueur 6,63 m
Largeur 2,88 m
Hauteur 2,68 m
Motorisation Moteur: Maybach HL 120TRM
Puissance: 300 cv à 3000 tr/min
Vitesse maximale Route: 42 km/h
Tout-terrain: 20 km/h
Autonomie Route: 200 km
Tout-terrain: 130 km
Blindage (en mm) Tourelle:
Frontal: 50 / Latéral: 30
Superstructure:
Frontal: 50 / Latéral: 20
Châssis:
Frontal: 30 / Latéral: 50
Armement Principal: 7,5 cm KwK 40 L/43 ou 7,5 cm KwK 40 L/48
Secondaire: 2 x MG-34 de 7,92 mm
Radio FuG 5
Ausf. H
Type char moyen
Nb d'exemplaires produits 3774
Équipage 5 hommes
Poids 25 tonnes
Longueur 7,02 m
Largeur 2,88 m
Hauteur 2,68 m
Motorisation Moteur: Maybach HL 120TRM
Puissance: 300 cv à 3000 tr/min
Vitesse maximale Route: 38 km/h
Tout-terrain: 20 km/h
Autonomie Route: 200 km
Tout-terrain: 130 km
Blindage (en mm) Tourelle:
Frontal: 50 / Latéral: 30
Superstructure:
Frontal: 80 / Latéral: 30
Châssis:
Frontal: 80 / Latéral: 20
Armement Principal: 7,5 cm KwK 40 L/48
Secondaire: 2 x MG-34 de 7,92 mm
Radio FuG 5
Ausf. J
Type char moyen
Nb d'exemplaires produits 1758
Équipage 5 hommes
Poids 25 tonnes
Longueur 7,02 m
Largeur 2,88 m
Hauteur 2,68 m
Motorisation Moteur: Maybach HL 120TRM
Puissance: 300 cv à 3000 tr/min
Vitesse maximale Route: 38 km/h
Tout-terrain: 20 km/h
Autonomie Route: 320 km
Tout-terrain: 210 km
Blindage (en mm) Tourelle:
Frontal: 50 / Latéral: 30
Superstructure:
Frontal: 80 / Latéral: 30
Châssis:
Frontal: 80 / Latéral: 20
Armement Principal: 7,5 cm KwK 40 L/48
Secondaire: 2 x MG-34 de 7,92 mm
Radio FuG 5
  • Partager
  • Partager via Facebook
  • Partager via Twitter
  • Partager via Google

Partager

  • Partager via Facebook
  • Partager via Twitter
  • Partager via Google
RETROUVEZ-NOUS SUR :